« LES GENS NE PÈCHERAIENT PAS SI LE SEIGNEUR N'ADMETTAIT PAS LE PÉCHÉ »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un recensement a été effectué, de nombreux avatars sont libérés

Partagez | 
 

 express yourself - ALEKSEI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artémeese I. Soon
    Artémeese - you're gonna be the one that saves me.

avatar

Nombre de messages : 94
Age : 23
Avatar : Lmeester. (ll)
Crédit(s) : avatar - dodixe.
Pseudo : maag ou nevada shoot.
Date d'inscription : 18/03/2009

holy bible.
Age :: vingt &un.
Péché :: gourmandise.
Vicious.relations ::

MessageSujet: express yourself - ALEKSEI.   Mar 24 Mar - 0:00

    Express yourself.

    La journée avait mal commencé, tout d'abord, quand elle s'était réveillée, Artémeese était seule dans le lit conjugal. Cool, Aleksei avait encore découché. Chez qui, cette fois ci? Une autre blonde à la poitrine plantureuse & aux lèvres siliconées ? Tant pis. Mécontente que la simple absence de son mari un samedi matin éveille sa jalousie déjà aux aguets, la jeune femme prit une douche, pestant contre tout & n'importe quoi, tout les prétextes étant bons pour passer sa mauvaise humeur. Exemple? L'eau, beaucoup trop froide & ensuite beaucoup trop chaude ; le pommeau de la douche mal placé ; la serviette pas assez... douce ; l'eau de l'évier trop riche en calcaire ; ... Oui, plein de raisons totalement inutiles & farfelues, mais bon, on passe sa mauvaise humeur comme on peut.

    « Room Service ; vous désirez quelque chose ? »
    « Que tu dégages, ça serait pas mal. »


    Elle soupira profondément et saisit son Sideckik, aucun appel, aucun message. L'enc*lé. Elle fit demi tour, retourna dans la salle de bain & entreprit de se faire encore plus belle qu'elle ne l'était déjà. Une toute fine couche de fond de teint, un tout fin trait de khôl noir charbon autour de ses yeux & un peu de rouge à lèvre sur ses lèvres charnues. Elle sourit, essora ses cheveux naturellement lisses & se dirigea vers le dressing. Passionnante journée qui s'annonçait là... Elle fit une pause devant la baie vitrée, nue. Environ douze étages plus bas, la vie suivait son cours. Elle se baissa quelque peu vers la petite table en acajou qui était près d'elle, prit son paquet de black devil & son briquet. Elle s'en alluma une, un petit sourire satisfait aux lèvres. Deuxième vérification du Sideckik ; toujours rien. Elle soupira, envoya l'objet voler à travers la pièce - en espérant que le vol fut le plus agréable possible - pour atterrir rudement dans l'immense canapé en cuit blanc cassé de la suite d'hôtel n°669. Elle se vêtit d'une robe noire qui lui arrivait bien au dessus du genoux, et enfila des bas verts. Verts bouteille & transparent, cela dit. Elle chaussa ses escarpins verts & prit son grand sac en cuir noir qui contenait tout son nécessaire de survie pour une journée : vernis à ongles, préservatifs, porte monnaie remplie à ras bord de grosses liasses de billets, plusieurs paquets de clopes & deux briquets, ainsi que d'autres choses typiquement féminines.

    Un coup d'oeil à la grande horloge lui indique l'heure. Il était maintenant près d'une heure de l'après midi. Elle n'avait encore rien mangé & la soirée de la veille avait été rude. Une grosse fête en ville, le genre dont tu ressors pas tout à fait... vivant. Plutôt inerte à vrai dire. Elle quitta sa suite non sans soupirer d'exaspération à la première occasion. Elle passa acheter des dognuts & comptait les manger dans le parc, ou quelque part ailleurs, du moment qu'elle les mangeait.

    « Poupée, tu partages ton dognuts avec moi ? »
    « Rêve toujours. »

    « Ho mais on peut partager pleins d'autres choses, si tu veux. »
    « Avec plaisir, mon chou. »

    « Vraiment ? »
    « Non, tu penses vraiment que je fréquente des handicapés sociaux dans ton genre ? Au fait, tiens, prends le dognuts. J'ai plus faim. & puis, tu me fais pitié en fait. »


    Elle se leva, laissant tomber le dognuts par terre, dans la terre. Exprès, évidemment. Sadique, va. Sans un regard en arrière, elle s'éclipsa se rallumant une clope au passage. Elle s'ennuyait mortellement. Elle remonta à l'hôtel, se recoucha toute habillée & se réveilla plusieurs heures plus tard ; vers minuit. Haaa, enfin la belle heure. Elle était déjà prête, elle reprit son sac & sortit dans la nuit fraîche ; tout en se rallumant une troisième clope. Elle ne savait pas trop pourquoi mais elle avait envie d'aller au winning streaks ; un bar miteux qui servait beaucoup d'alcool. Bon, fallait pas rechercher des alcools fins mais pour de la vodka, ça devrait faire l'affaire. Dans son sac se tenait, comme toujours, deux sachets de coke - vestige de la soirée de la veille. Elle ne put résister. C'était trop tentant. Elle s'arrête au détour d'une ruelle sombre, étale une jolie petite ligne de poudre blanche sur un appui de fenêtre & porta son nez contre la pierre. & sniffa. Elle est pas chouette, la vie? Quoiqu'il en soit, sa journée s'améliorait peu à peu. Souriante, elle sortit de la ruelle & prit un taxi au vol ; direction le nord de la ville. Une fois devant le bat elle soupira - énième soupir de la journée si bien qu'elle avait arrêté d'en faire le compte - & poussa la porte sans motivations apparents. Elle le vit tout de suite, accoudé au bar entouré de deux blondes.

    « Ho surtout ma douce, t'arrête pas de draguer pour moi. »
    « Pardon ? »
    « Faut vraiment tout t'expliquer ma grande. L'idiot que tu dragues là, c'est mon mari. »

    « Wow, heu... Il est sexy en tout cas. »
    « Plus que toi. Bye bye sweety. »


    Elle leva les yeux au ciel, exaspérée.

    « D'habitude, t'as plus de gout que ça. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksei M. Soon
WINE THEN BED;
    then more & then again.

avatar

Nombre de messages : 200
Age : 23
Avatar : Josh Hartnett
Pseudo : yankee.
Date d'inscription : 18/03/2009

holy bible.
Age :: 22
Péché :: Gourmandise
Vicious.relations ::

MessageSujet: Re: express yourself - ALEKSEI.   Mar 24 Mar - 23:36

    « Je peux m'asseoir ? »

    Je tournai la tête, sans me redressai, vers la droite; je dévisageai la sublime blonde qui s'y trouvait.

    « Dans l'hypothèse où nous nous trouvons dans un bar et que, à première vue, personne n'est assis sur ce tabouret qui ne m'appartient donc en rien, je pense que oui. »

    Ce ne fut que lorsque j'eus terminé ma phrase que je ne me rendis compte que je l'avais commencé. Je fermai les yeux un instant, portai ma main rapidement à ma tempe, puis me replongeai dans mon verre. J'étais exactement au stade que je détestais le plus, celui où vous n'êtes plus tout à fait sobre, mais où vous n'êtes pas saoul pour autant. La blonde haussa légèrement l'un de ses sourcils parfaitement épilées, m'observa un instant d'un air un brin hésitant, puis laissa échapper un rire affreux de sa bouche teintée de gloss. Je reportai mon regard sur elle, sourire poli en coin.

    « Toi, t'as de la chance d'être vachement mignon ! »

    « Oui, vraiment beaucoup de chance... »


    Heureusement que je n'étais pas cardiaque, sinon, la voix trop haute à mon goût qui me surprit par derrière aurait eu raison de moi. Espérant ne pas avoir sursauter comme une crêpe à la Chandeleur, je tournai la tête vers la gauche, pour tomber sur la réplique quasiment exacte de la poupée Barbie qui se trouvait à ma droite. Tiens donc, partageaient-elles le même chirurgien ?

    « Je m'appelle Kelly, et elle, c'est Maggy. »

    Mon regard se décolla de la poi... Euh, du visage de la dénommée Maggy pour reporter mon attention sur la première jeune femme.

    « Et toi, t'as un prénom ? »

    Sourire aguicheur,je la regardai un petit instant, en silence, en essayant de faire de mettre de l'ordre dans mes pensées. J'étais en pleines songes lorsqu'elle m'avait interpelé, et dans l'état niais où j'étais, j'avais de la peine à revenir sur Terre. Surtout lorsque vous vous retrouvez face à deux bombes dans leur genre, voyez-vous. Heureusement que le sublime demoiselle eut la bonne idée de poser sa main sur ma cuisse, sourire coquin aux lèvres; j'eus vite fait de retrouver mes esprits & mes instincts de mâle (aa). Un sourire charmeur glissa sur mes lèvres.

    « Aleksei. »
    « Célibataire ? »


    Je tournai la tête vers la deuxième jeune femme, l'observai vaguement, toujours avec ce sourire aux lèvres. Une seconde passa, mon regard retourna vers mon verre de whisky, que je portai à hauteur de mon visage. Avant de le vider, je répondis :

    « ... Oui. »

    Je reposai mon verre désormais vide sur le comptoir & me tourna sur le tabouret, de manière à me retrouver dos au bar. Je glissai mon bras autour de la taille d'une des blondes, qui se penchait à mon oreille pour me dire quelque chose... Quelque chose que je n'eus pas le temps d'entendre.

    « Ho surtout ma douce, t'arrête pas de draguer pour moi. »

    Étrangement, le sourire séducteur qui dessinait mes lèvres disparut rapidement. Une petite moue s'empara de mon visage, sans que je regarde la nouvelle arrivée. Mon regard se perdit dans le vague; j'étais foutu.

    « Pardon ? »
    « Faut vraiment tout t'expliquer ma grande. L'idiot que tu dragues là, c'est mon mari. »


    J'enlevai ma main de la hanche de la jeune femme, refit pivoter mon tabouret du côté du bar. Je tendis la main vers le barman, lui fit signe de me resservir.

    « Wow, heu... Il est sexy en tout cas. »
    « Plus que toi. Bye bye sweety. »


    J'observai le barman remplir mon verre; m'en empara stôt qu'il eut terminé. Je le portai à mes lèvres; but une longue gorgée. Courage, Alek, courage.

    « D'habitude, t'as plus de gout que ça. »

    « Faut croire que non, regarde avec qui je suis marié.. »

    Ma voix n'avait été qu'un murmure rapide, mais tout à fait audible. Je relevai la tête, me redressai et me tournai vers mon épouse, l'air de rien. Comme si je n'avais pas parlé.

    « Tiens, Artémeese.. Quelle bonne.. surprise ! »

    Je ponctuai ma phrase d'un grand sourire, et penchai légèrement la tête vers mon épaule, en la regardant. Prudemment, mais le plus discrètement possible, je tendis les bras vers elle, comme si je voulais l'attirer vers moi.

    « Alors, comment ça va ? »

    À nouveau, un beau sourire illumina mon visage.
    Sourire tout ce qu'il y a de plus angélique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémeese I. Soon
    Artémeese - you're gonna be the one that saves me.

avatar

Nombre de messages : 94
Age : 23
Avatar : Lmeester. (ll)
Crédit(s) : avatar - dodixe.
Pseudo : maag ou nevada shoot.
Date d'inscription : 18/03/2009

holy bible.
Age :: vingt &un.
Péché :: gourmandise.
Vicious.relations ::

MessageSujet: Re: express yourself - ALEKSEI.   Mer 25 Mar - 20:54

    « Faut croire que non, regarde avec qui je suis marié... »

    Ho mais quel subtile touche d'ironique. Décidément, il avait toujours le mot pour faire plaisir aux femmes. Enfin non, rectifions, le mot pour vexer une femme en particulier ; sa femme. Il avait grommelé, entre deux gorgées de whisky mais la jeune femme avait parfaitement entendu. Elle fit un signe au barman, qui comprit aussitôt & qui s'empressa de lui servir un verre de whisky à elle aussi. La soirée serait longue. Elle le prit & en descendit la moitié d'un trait avant de le reposer délicatement sur le comptoir. Elle s'assit ensuite sur le tabouret à la droite d'Aleksei, un sourire malicieux aux lèvres. Elle sortit son paquet de clopes de son sac & en prit une qu'elle alluma. Elle poussa le paquet sur le comptoir ainsi que le briquet ; en direction de son... mari ; toujours dans le silence le plus profond.

    « Tiens, Artémeese.. Quelle bonne.. surprise ! »
    « On t'a déjà dit que t'avais l'air ridicule quand tu mentais ? »

    Il sourit, un grand sourire tout à fait angélique & doucement - assez discrètement - attira le tabouret d'Artémeese un peu plus vers lui. Il voulait jouer? Très bien. Par contre, il risquait de perdre. Elle finit son whisky & en recommanda un autre d'un simple geste de la main, ample & gracile.

    « Alors, comment ça va ? »
    « Bien. & toi ? »


    Elle leva les yeux au ciel, sans prendre la peine de cacher son exaspération. La conversation était trop formelle, & les deux blondes dont savoir le nom l'intéressait tout autant que devenir mère - c'est pour dire : très peu - qui semblaient trouver très fun de les regarder comme deux poteaux depuis le début de la salle. Peut être attendaient t'elles impatiemment le départ de la jolie brune? & bien ne reste plus à espérer qu'elles étaient patientes. & qu'elles aimaient être déçue. Parce que très bientôt ; Aleksei allait totalement les oublier, il aurait bien mieux à faire que de perdre un temps utile à draguer deux blondes totalement... blondes.

    Elle tira une nouvelle taffe sur sa black devil & but ensuite une gorgée de wisky, arrivant tout doucement sur la fin de son deuxième verre, déjà. Elle remonta doucement sa jambe le long du pied de tabouret, avec un clin d'oeil pour Aleksei. Elle posa son pied entre les jambes du jeune homme, sur le bord du tabouret & pourtant très, très, très près de ses organes typiquement masculins. Elle recule le pied de quelques millimètres afin d'avoir le bout de ses chaussures qui touchaient le pantalon d'Aleksei, juste à l'entre jambe. Bha, coquine, va. Elle sourit & lui dit, d'une voix qui montrait clairement la malice qui se cachait derrière ce geste.

    « J'ai tiré un fil à mon bas, non ? »

    Il n'y connaissait rien, il serait surement bien incapable de lui répondre, mais peu importe. Son petit jeu avait commencé ; & rien ni personne - surtout pas quelqu'un - ne l'en détournerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksei M. Soon
WINE THEN BED;
    then more & then again.

avatar

Nombre de messages : 200
Age : 23
Avatar : Josh Hartnett
Pseudo : yankee.
Date d'inscription : 18/03/2009

holy bible.
Age :: 22
Péché :: Gourmandise
Vicious.relations ::

MessageSujet: Re: express yourself - ALEKSEI.   Mer 25 Mar - 21:31

    « On t'a déjà dit que t'avais l'air ridicule quand tu mentais ? »

    Je ne répondis rien, me contentai d'un léger sourire, franc, cette fois-ci, les yeux baissés vers mon verre de whisky. Je mentais ? Parfaitement. Je ne m'étonnais même plus de voir débarquer ma meilleure amie, à près d'une heure du matin, dans un bar miteux, pour renvoyer deux magnifiques donzelles qui me tournait un peu trop près. D'ailleurs, en y songeant, c'était plutôt étrange; de quel droit se permettait-elle d'agir ainsi ? Okay, nous étions mariés, mais, tout de même... (aa)

    Je ne dis rien pour autant, préférant garder mes reproches pour la prochaine dispute que nous aurions, histoire d'avoir un peu quelque chose à lui dire, quelque chose pour lui clouer le bec. Je quittai la contemplation de mon alcool chéri lorsqu'elle poussa une paquet de cigarettes & son briquet vers moi, sur le comptoir. Je m'emparai du paquet, tranquillement, et glissai l'une des clopes noires entre mes lèvres, pour ensuite l'allumer, toujours sans un regard vers elle. J'en tirai une longue bouffée, recrachai un instant plus tard la fumée & poursuivis par une longue gorgée de whisky. Enfin, je tournai la tête vers elle.

    « Très bien, merci, même si grâce à toi... mon regard se porta vaguement sur les deux blondes, plantées un peu plus loin, en observation, ...ma nuit s'annonce à nouveau morne et... brune. »

    Mes prunelles glissèrent à nouveau sur Artémeese, un sourire un brin sadique dessiné sur mes lèvres. Je savais qu'elle comprendrait l'allusion, subtile mais, je l'espérais, vexante.
    Alors, je sentis quelque chose effleurer ma jambe. Pas besoin de regarder; mon regard rivé sur la jeune femme. Je tirai une nouvelle taffe sur la cigarette, que je tapotaii ensuite au-dessus du cendrier, et m'emparai de mon verre, dans l'idée de le vider. Ce que je fis, avec un peu de peine lorsque je sentis le pied de ma chère femme effleurer, tout en légerté, une partie bien spécifique de mon anatomie. Je n'allais pas lui faire le plaisir de me montrer perturbé pour autant; je reposai tranquillement mon verre, effleurai rapidement, du bout des doigts, la jambe d'Artémeese.

    « Tu sais, ta subtilité m'étonnera toujours. »

    Sourire ironique. Je me montrai tout à fait impassible, même si, c'est vrai, j'espérais qu'elle en resterait là, car déjà bien réveillé par les deux blondes siliconées de tout à l'heure, et l'effet naturel que la jeune brunette avait sur moi, je ne savais pas si je pourrais continuer de jouer le type qui s'en fout royalement très, très longtemps.

    D'un autre côté, je savais parfaitement que mes espoirs n'était qu'utopie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémeese I. Soon
    Artémeese - you're gonna be the one that saves me.

avatar

Nombre de messages : 94
Age : 23
Avatar : Lmeester. (ll)
Crédit(s) : avatar - dodixe.
Pseudo : maag ou nevada shoot.
Date d'inscription : 18/03/2009

holy bible.
Age :: vingt &un.
Péché :: gourmandise.
Vicious.relations ::

MessageSujet: Re: express yourself - ALEKSEI.   Mer 25 Mar - 23:27

    « Très bien, merci, même si grâce à toi... ma nuit s'annonce à nouveau morne et... brune. »
    « Très subtil. Tu devrais écrire un recueil. »


    Elle leva les yeux au ciel, exaspérée. Elle n'était pas franchement d'humeur à faire du sarcasme, en proie à une crise jalousie intérieure bien trop importante. Évidemment, jamais elle ne l'avouerai devant Aleksei, mais bon. Elle avait toujours le pied au niveau de l'entrejambe de son mari et bougea encore un peu. Au travers du cuir de son escarpin, il était difficile de dire si elle provoquait l'effet succompté par son petit manège. Il caressa la longue jambe d'Artémeese avec un petit sourire en coin, tout en reposant son verre calmement sur le comptoir en acajou ciré. Très mal ciré. On voyait toutes les traces de verres, des traces de gras déposées par les doigts des gens,... Artémeese qui était habituée aux comptoirs parfaitement cirés des hôtels de luxe. Ca change. bref, une autre idée germa dans la tête de la jolie brune. Idée qui risquait de mettre Aleksei dans une posture un peu délicate.

    « Tu sais, ta subtilité m'étonnera toujours. »
    « & encore, ce n'est que le début. »

    Elle prit son verre, but tout ce qu'il restait dedans d'une seule & même gorgée & le reposa sur le comptoir. Elle fit signe au barman qui le lui remplit encore une fois. Elle lui fit un geste ample, il le remplit à ras bord. Souriante, elle le prit un peu précipitamment de la main gauche tout en tirant sur sa clope. La fumée ne ressortit pas. Elle inclina un peu la main dans laquelle elle tenait son verre & fit exprès de renverser... en plein sur le pantalon d'Aleksei. Évidemment, elle avait vivement retiré son escarpin, elle y tenait trop. Hoo, quelle dommage. Elle s'empara d'une serviette qui traînait sur le comptoir & approcha sa main de l'entre jambe d'Aleksei, un sourire malicieux aux lèvres.

    Elle posa donc sa main au niveau des parties génitales du jeune homme & épongea le whisky répandu sur toute cette zone assez... sensible. Apparemment, après le coup du pied, il eut beaucoup de mal à ne pas montrer à Artémeese... qu'il aimait ça. Vous aurez tous compris de quel phénomène naturel je parle. Souriante, elle continua de... d'éponger, évidemment. Son sourire malicieux ne la quitta pas & elle termina une fois qu'enfin, heu... elle eut éponge tout le whisky. Elle tira encore une fois sur sa cigarette & dit à Aleksei d'une voix un peu rieuse, ironique.

    « Je suis tellement maladroite, genre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksei M. Soon
WINE THEN BED;
    then more & then again.

avatar

Nombre de messages : 200
Age : 23
Avatar : Josh Hartnett
Pseudo : yankee.
Date d'inscription : 18/03/2009

holy bible.
Age :: 22
Péché :: Gourmandise
Vicious.relations ::

MessageSujet: Re: express yourself - ALEKSEI.   Jeu 26 Mar - 0:03

    Je commençais sérieusement à douter de l'amitié que pouvait encore me porter Artémeese, au jour actuel. Au détriment des simples moments d'amitié, déjà bien moins fréquents depuis notre ... notre mariage, il me semblait que mon entrejambe l'intéressait de plus en plus. Okay, d'un certain point de vue, je n'allais pas m'en plaindre, mais... Je crois que ce genre de petit jeu me plaisait beaucoup plus dans un endroit plus intime que ce bar pourri.

    Et là, comme par hasard, le contenu de son verre se renversa. Sur moi. À cet endroit précis. Je soupirai bruyamment, fermai les yeux l'espace d'une seconde. Quelle garce. J'eus un léger mouvement de recul, évidemment, et c'est tendu (et y'a rien du tout de sexuel là dessous, bande de vicieux ><) que je la vis en toute innocente s'emparer d'une serviette. Je fixai un regard d'abord menaçant sur elle tandis qu'elle s'approchait, puis, ... suppliant. J'avalai ma salive et jetai un regard autour de nous, l'air un brin nerveux, et je revins sur elle, qui s'affairait à éponger mon pantalon.

    « Arrête ça, tu veux ? »

    Évidemment que non. Elle y prenait un malin plaisir, ce que, d'ailleurs, elle ne tentait nullement de cacher, avec son beau et fier sourire... Je le fusillai d'un regard traduisant une folle envie de meurtre.. et de sexe. Bordel, comment une femme peut-elle vous faire autant d'effet avec une technique de drague aussi immature que celle-là ! C'est uniquement dans ces moments-là qu'on regrette de ne pas être impuissant, le saviez-vous ? Sourire froid au coin des lèvres, j'attendis patiemment qu'elle eut fini de.. éponger le whisky, tentant au mieux de retenir ce que je ne pouvais pas retenir. (xD)

    « Vraiment très mature, de ta part. Vraiment. »

    Je m'emparai de ma clope, posée alors dans le cendrier, pour en tirer une longue, longue taffe. 7 années que je connaissais Artémeese, et bien que je la savais sadique et prête à beaucoup de choses pour s'amuser, je n'avais jamais remarqué à quelle point elle pouvait se montrer garce.

    « Je suis tellement maladroite, genre. »

    J'essayai de trouver si, dans ma famille, je n'avais pas un oncle ou un cousin mafieux. Juste pour lui faire ravaler son sourire, là, maintenant, tout de suite...
    Ou un peu plus tard. Plus tard, oui. Là, j'avais besoin d'elle, pour.. autre chose.

    « Tu viens avec moi. »

    Sans appel. Je me levai; elle resta assise. Tant pis.. Je tendis la main et m'emparai fermement de la sienne, en enlevai la cigarette à moité consumée que j'écrasai sans vergogne dans le cendrier. Je la tirai pour la mettre debout, jetai un billet beaucoup trop élevé sur le comptoir et la traînai jusqu'aux toilettes. Sans le moindre soucis qu'elle se blesse ou ne se ramasse un mur; au contraire, ça m'aurait même bien plu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémeese I. Soon
    Artémeese - you're gonna be the one that saves me.

avatar

Nombre de messages : 94
Age : 23
Avatar : Lmeester. (ll)
Crédit(s) : avatar - dodixe.
Pseudo : maag ou nevada shoot.
Date d'inscription : 18/03/2009

holy bible.
Age :: vingt &un.
Péché :: gourmandise.
Vicious.relations ::

MessageSujet: Re: express yourself - ALEKSEI.   Jeu 26 Mar - 20:36

    « Arrête ça, tu veux ? »
    « & si je veux pas ? »


    Haha. Mais comme elle était sadique, ce soir. Un sourire froid, qui tirait vers le sourire sadique se dessina sur ses lèvres parfaitement charnues. Elle retira sa main de l'entre jambe d'Aleksei, sans pourtant se départir de son sourire malicieux. Elle avait obtenu l'effet qu'elle désirait. Même si lui demandait d'arrêter, l'effet physique était là. Il ne pouvait pas cacher que dans le fond, il aimait ça. Inconsciemment, du moins. Elle sourit, reposa la serviette sur le comptoir un sourire en coin sur le visage.

    « Vraiment très mature, de ta part. Vraiment. »
    « Tu veux vraiment que je suis immature ? »


    Dit t'elle en levant les yeux au ciel et en reprenant son verre de whisky en main, un sourire cette fois ci complètement sadique sur les lèvres. Tombera, tombera pas? Suspens. Elle passa au dessus sans renverser & porta le verre à ses lèvres, avec un clin d'oeil qui ferait bien comprendre à Aleksei qu'elle n'hésiterais pas à renverser le verre une nouvelle fois. Pourrait il résister à un deuxième essuyage de whisky de la part de l'astucieuse Artémeese ? Non. La jeune femme eut vaguement conscience qu'elle se comportait comme une véritable garce, mais elle chassa bien vite les remords. Après tout, dans le fond, elle était une garce. Et Aleksei un beau connard, c'était sûrement pour ça qu'ils finissaient toujours pas se pardonner leurs coups bas. Parce que dans le fond, il étaient terriblement semblable. Trop ? Assez ? Il se leva assez précipitamment, jeta un billet qui payait largement leurs consommations, attrapa la cigarette à moitié consumée d'Artémeese l'écrasa dans le cendrier sans la moindre délicatesse & la saisit par la main, fermement.

    « Tu viens avec moi. »
    « Depuis quand tu décides ? »


    Il lui prit la main encore plus fermement & la tira sans ménagement jusqu'aux toilettes. Il semblait complètement être déconnecté des risques qu'auraient pu entrainer ce cruel manque de délicatesse. Après tout, elle aurait pu se prendre une porte & mourir défigurée, mais cela semblait être complètement égal au jeune homme. Au dernier moment, elle jeta un coup d'oeil à droite & aperçut les deux blondes la bouche ouverte, les yeux ronds à la manière de ces très laid petit singe qu'Artémeese avait vu à la télé il y a pas longtemps. Hideux, je vous dis. Elle semblait outrée que le jeune homme les ai si vite mise de côté au profit de la belle brune. Faudra vous y faire, mes chéries.

    Une fois dans les toilettes subtilement miteuses, Aleksei pivote d'environ cent quatre vingt degrés & plaqua la jeune femme contre une des portes en bois miteuses. Justement, ce manque de délicatesse entraîna une petite... complication de dernière minute. En effet, la porte s'ouvrit à la volée & ils continuèrent leur trajet. Paf, Artémeese se prit les pieds, eut la brillante idée d'entraîner Aleksei avec elle, après tout c'était de sa faute & celui ci de s'accrocher au chambrant de la porte, catastrophé évitée. D'un coup de pied "expert" Artémeese envoya la porte se refermer, avec assez de forces pour que la clinche fut totalement inutile dans cette situation. Elle tira le loquet & se retourna vers Aleksei ; un sourire pervers sur les lèvres, avec un regard rapide pour le travail qu'elle avait déjà bien entamé dans le bar.

    « Et maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksei M. Soon
WINE THEN BED;
    then more & then again.

avatar

Nombre de messages : 200
Age : 23
Avatar : Josh Hartnett
Pseudo : yankee.
Date d'inscription : 18/03/2009

holy bible.
Age :: 22
Péché :: Gourmandise
Vicious.relations ::

MessageSujet: Re: express yourself - ALEKSEI.   Jeu 26 Mar - 23:12

    L'envie trop forte, sitôt que la porte des toilettes hommes refermée, je me tournai vers Artémeese pour la pousser avec force contre une des portes en bois. Mais il s'avéra que celle-ci n'était pas fermée, et ma partenaire trébucha en arrière. M'entraînant avec, évidemment. Heureusement, j'eus le réflexe de me retenir à l'encadrement de la porte, ce qui m'empêcha de la tuer tout de suite en tombant sur elle qui tombait sur les toilettes. Je soupirai bruyamment en l'aidant à reprendre son équilibre; quel con, j'aurais mieux fait de la laisser s'assomer, elle devait bien avoir une assurance-vie, et j'étais son mari, non ? (a) Sitôt rééquilibrée, elle me poussa de manière à pouvoir refermer la porte.
    D'un vague coup d'oeil, je remarquai que le cabinet était à tout à fait à la hauteur du bar; crasseux, crasseux & crasseux. Mon regard fut traversé par une rapide lueur dédaigneuse, cependant que Artémeese se retournait vers moi. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas par amour envie, hein.

    « Et maintenant ? »

    Mon attention quitta la couche de crasse du sol pour se reporter entièrement sur la jeune femme. Sourire en coin, je fis un pas vers elle. Étant donné la petitesse de la pièce, cela suffit à ce qu'elle se retrouve adossée contre la paroi. Paroi d'une couleur douteuse, soit dit en passant.

    « Comme si tu te posais réellement la question. »

    Vague soupir. Elle devait être en train de jubiler; elle avait réussi à obtenir ce qu'elle voulait.

    Mes mains se glissèrent sur elle, à la hauteur de ses côtes, et je vins poser avec insistance mes lèvres sur les siennes. Le baiser qui suivit fut dépourvu de toute tendresse; premièrement, elle m'avait trop chauffé pour que je m'accommode de cela, et deuxièmement, je n'en avais pas la moindre envie & je savais qu'elle non plus. Ce soir, c'était soirée bestiale (a)
    Je fis glisser mes doigts le long de ses courbes et, arrivé à hauteur de sa taille, je me pressai un peu plus encore contre elle. L'envie dorénavant bien présente, je me foutais complètement de la rendre encore plus fière d'elle, en constatant l'effet qu'elle produisait sur moi.

    De toute manière, le petit jeu de provocation&coups bas était terminé, à présent...

    La gardant tout contre moi, toujours en prolongeant le baiser de plus en plus insistant, je reculai d'un pas et me tournai, de manière à pouvoir la pousser vers les toilettes. Ce que je fis avant de la soulever & de la reposer sur le haut de la chasse d'eau, délaissant ses lèvres au profit d'un nouveau sourire, toujours en coin, et toujours plus pervers. (a) En parlant de perversité... Je surpris le coup d'oeil fur.. okay, pas furtif du tout, qu'elle glissa sur moi & mon pantalon. J'haussai légèrement un sourcil, posant mes mains sur ses genoux, et remontant légèrement, entraînant ainsi le bas de sa robe vers le haut de ses cuisses.

    « Fière de ton oeuvre ? Tu veux pas faire une photo, tant qu'on y est ? »

    Sourire sarcastique, que je ne lui laissai pas le temps d'étudier en détails, puisque mes lèvres s'approchèrent du haut de sa poitrine, découvert grâce au décolleté de la robe qu'elle portait. Je déposai un baiser d'abord à la limite du vêtement, puis, suivis le tracé que je venais de parcourir du bout des doigts, du dessin de sa clavicule jusqu'à son épaule. Mon autre main, toujours en plein remontage de robe, glissa vers l'intérieur de la jambe de la jeune femme, pas du tout subtilement, et j'effleurai à peine l'intérieur de son genou. Je remontai mes baisers rapidement dans son cou, puis, j'arrivai à un endroit stratégique de l'anatomie de ma conjointe; son oreille. D'ailleurs, je la sentis se cambrée, très légèrement, lorsque mon souffle effleura sa peau. Je déposai furtivement un baiser au creux de son oreille, puis vint délicatement mordiller son lobe. Alors, je me reculai vivement, le yeux rivés sur elle, un sourire sadique aux lèvres, déverrouillai la porte et ressortis aussi vite que j'y étais entré, à reculons.

    Finalement, le jeu n'était peut-être pas tout à fait terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémeese I. Soon
    Artémeese - you're gonna be the one that saves me.

avatar

Nombre de messages : 94
Age : 23
Avatar : Lmeester. (ll)
Crédit(s) : avatar - dodixe.
Pseudo : maag ou nevada shoot.
Date d'inscription : 18/03/2009

holy bible.
Age :: vingt &un.
Péché :: gourmandise.
Vicious.relations ::

MessageSujet: Re: express yourself - ALEKSEI.   Jeu 26 Mar - 23:48

    Il la cala contre la paroi, toujours sans la moindre délicatesse. En fait, Artémeese n'en avait pas besoin. Un petit sourire en coin, Aleksei l'embrassa. Baiser dénué de tendresse, évidemment. Mais plutôt empreint d'un certain désir. Effervescent. S'il y avait une chose qui avait toujours été présente entre eux ; ça avait été le sexe. A quinze ans, ils avaient eu l'excellente idée d'avoir leur première fois ensemble, pour célébrer leur amitié. Hm hm. Ils avaient toujours eu une certaine attirance l'un sur l'autre, très forte attirance. Il posa ses mains au niveau de ses côtes avant de redescendre vers sa taille, le tout avec des mouvements trahissant un certain empressement. Frénétique. Il la souleva du sol, toujours occupé à l'embrasser. Il la reposa sur le haut de la chasse d'eau, ingénieux. De son côté, Artémeese essayait de ne pas trop penser à la couche de poussière qui s'étalait en dessous d'elle, & partout autour d'elle, en fait. C'était tellement, peu distingué. Son nez fin & droit se retroussa quelques instants, bien vite remplacé par un sourire furtif - bon ok, pas furtif - quand l'anatomie d'Aleksei entra dans son champ de vision. Levant les yeux au ciel, il posa les mains sur les genoux de la jeune femme & remonta, remontant par la même occasion la robe noire assez courte qu'avait revêtu Artémeese ce soir là.

    « Fière de ton oeuvre ? Tu veux pas faire une photo, tant qu'on y est ? »
    « Mon œuvre ? Je ne pensais pas être si douée mais apparemment... & tu sais, pour la photo, je suis sûre qu'elle aurait du succès tu sais. »


    Elle leva les yeux au ciel, exaspérée elle aussi. Cette jolie garce avait t'elle une tête à avoir envie de faire du sarcasme ? Non. Elle voulait du cul pour le moment, juste du cul, ici maintenant dans ces toilettes miteuses & crasseuses. Juste après qu'elle eut terminé sa phrase, il approcha ses lèvres de son décolleté - dénudé par l'encolure très échancrée de sa robe - ou il déposa un baiser, lentement, il remonta le long de sa clavicule, puis dans son coup vers son... oreille. Chaque personne possède une zone érogène, une zone qui nous est particulièrement... agréable. Le krypton d'Artémeese était son oreille. & il le savait. Son souffle effleura sa peau & malgré elle, la jeune femme se cambra légèrement. Il déposa un baiser au creux de son oreille, & mordilla son lobe. Han, il le faisait exprès. Quand il mordilla son lobe, elle se cambra une deuxième fois, un tout petit peu plus fort que la première fois, faisant glisser sa main dans la nuque de son mari. Il remontait sa main le long de sa jambe, assez rapidement, remontant toujours sa robe par la même occasion.

    Et puis, plus rien. Il recula, déverrouilla la porte & disparut de la toilette dont la superficie était très limitée. Artémeese haussa les sourcils, poussa un soupir exaspéré au plus au point. Il voulait jouer, très bien. Elle savait qu'il attendait derrière la porte, elle voyait ses pieds par en dessous de la porte. Si tu voulais te cacher, c'est loupé mon coco. Elle se redressa, faisant redescendre sa robe le long de sa cuisse. Elle fit un pas, & attendit la porte très rapidement vu la taille de la cabine. Déclarant à vois haute à ce con de première classe.

    « Si tu comptes partir, j'espère que tu sais te calmer vite. Parce que, pour le moment, traverser le bar va être un peu... »

    Elle fit une pause, cherchant le mot adéquat tout en poussant la porte & en sortant dans les toilettes proprement dite. Enfin, une pièce salle & poussiéreuse comme le reste de l'endroit. Elle posa ses yeux sur Aleksei & termina sa phrase, un sourire malicieux aux lèvres.

    « Gênant. Pour toi. »

    Elle s'assit sur le rebord d'un lavabo, jambes croisées. Remettant une mèche de cheveux derrière son oreille, avec une brusque envie de cigarette. Fais chier, son sac était au bar, elle le reprendrait en sortant. & elle ne quitterait surement pas cette pièce pour aller le recherche maintenant. Non non, elle était habitée d'une envie sexuelle un peu... dévorante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: express yourself - ALEKSEI.   

Revenir en haut Aller en bas
 
express yourself - ALEKSEI.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» kangoo express
» vidéo cimt vs crs express 05-12-08
» Carbon Express pour l'exterieur
» qui a vu mignith express
» dépannage express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
h o l y . b i b l e ― « pardonnez moi mon père » :: v e g a s ▬ « n o r t h . s i d e » :: winning streaks .-
Sauter vers: